L’action « Gouvernement courageux #Stop Fast-Food » est une action citoyenne de détournement des publicités des fast-foods (quels qu’ils soient).

En autorisant la publicité pour les fast-foods, le gouvernement encourage implicitement  les industries de l’élevage intensif et de la viande et par là se rend complice de ce secteur énergivore.

Cette action vise à montrer ce qu’un gouvernement courageux mettrait en place en ce qui concerne ces industries s’il tenait vraiment compte de l’ampleur de la catastrophe écologique, climatique, sociale, sanitaire, économique à laquelle nous faisons face.

Tout citoyen et citoyenne respectant les 3 demandes et 10 principes d’Extinction Rebellion est encouragé.e à imprimer les documents de cette action et à aller les coller sur la propagande des fast-foods de sa ville.

 

 

L’arrêté Ministériel fictif

Le texte de l’action est un simulacre d’arrêté ministériel qui serait pris par un gouvernement courageux accompagné d’un slogan percutant.
Cet arrêté ministériel est adapté à pour être utilisé dans différents pays (belgique, france, suisse… – cf le téléchargement des fichiers d’action).
Le slogan, quant à lui, peut être modifié en fonction du type de campagne de pub.

4 arguments justifieraient les 3 prises de décision de ce gouvernement. Vous trouverez les sources de ces arguments ci-dessous :

– Poore & Nemecek, 2018. « Reducing food’s environmental impacts through producers and consumers », Science.

– GRAIN, 2018. Emissions Impossible : How big meat and dairy are heating up the planet

– FAO, 2015. Towards a water and food secure future.

–  FAO, 2013. Tackling Climate Change Through Livestock: A Global Assessment of Emissions and Mitigation Opportunities, Rome : Food and Agriculture Arganisation of the United Nations.

– FAO, 2011. World Livestock 2011: Livestock in Food Security. Édité par A. McLeod. Rome: Food and Agriculture Organization of the United Nations.

–  FAO, 2005. « Pollution from industrialized livestock production », FAO Livestock Policy Briefs n°2, Rome.

– Margulis, Sérgio, 2004. Causes of Deforestation of the Brazilian Amazon. World Bank working paper no. 22. Washington, D.C : World Bank.

 

Les décisions de ce gouvernement répondraient aux 3 demandes d’Extinction Rebellion, à savoir :

– La création d’une Assemblée Citoyenne dotée de moyens (financiers et d’expertise) pour adopter un plan national de sécurité alimentaire, sanitaire et sociale.

Dire toute la vérité (via les médias et les acteurs de terrain) sur les impacts écologiques, climatiques, sanitaires, sociaux, humains et économiques de l’élevage intensif et de la pêche industrielle.

Légiférer et adopter des mesures contraignantes pour stopper les comportements écocidaires des industries susmentionnées et stimuler la transition vers un mode de vie résilient.

Organiser l’action

 

L’action se réalise à 2 ou 3 rebelles : un colleur – un photographe / désescaladeur et, éventuellement, un observateur légal.
Elle se réalise idéalement en plein jour pour plus d’impact politique ou tôt le matin.

  

Les rôles

 

Le.a colleur.se se concentrera sur sa tâche. 

La personnne chargée de la désescalade protège le.a colleur.se de toute interruption par les passants, en expliquant l’action et son but.

Iel tirera aussi des photos qui serviront à communiquer à propos de l’action.

L’observateur.rice légal.e sera plus éloigné.e de la scène. Son rôle consistera, s’il y a intervention de la police, à consigner le comportement des policiers.

La préparation & le matériel

 

1. Effectuer le repérage le nombre de panneaux publicitaires d’une campagne fast-food et établir un trajet le moins énergivore possible. Regardez bien autour du panneau ce qu’il y a comme bâtiments à photographier avec le panneau détourné (ex : une école, un lieu symbolique…).

2. Imprimer les arrêtés ministériels et slogans

3. La veille, préparer la colle dans un seau à couvercle + la brosse à coller.

4. Tout le matériel et les affiches seront mis dans un grand sac. 

5. Prévoir un gilet de travail de couleur (jaune, orange) pour être bien visible 🙂

6. Préparer l’appareil photo ou le smartphone (s’assurer qu’il soit bien chargé).

Les risques

Les informations sont données à titre d’exemple pour la Belgique. Tout citoyen.ne menant une action de désobéissance civile non violente doit se tenir au courant des risques.
Les sanctions encourues pour le collage sauvage d’affiches peuvent être une SAC (sanction administrative communale) à hauteur de 350 € ainsi qu’une éventuelle sanction pour dégradation de matériel.  Il y a aussi toujours le risque d’une arrestation administrative d’une durée de 12 heures maximum.

 

L’action

 

GO ! 

La régénération

 

Toute action génère un stress. Après l’action, prenez le temps de célébrer le travail accompli, de partager les émotions qui vous ont traversé.e, vous remercier. Laissez la pression retomber, allez en forêt vous ressourcer.

S’il y a eu des violences verbales ou physiques, faites appel à des rebelles expérimentés en culture régénératrice afin d’être accompagné.e psycho-émotionnellement par le mouvement.

La diffusion de l’action

 

Une fois l’action réalisée, nous vous invitons à la partager sur les réseaux sociaux (un exemple de post FB est disponible ci-dessous).
Ensuite, envoyez-nous l’url de votre post à xranimal@protonmail.com afin que votre action soit partagée sur la page d’XR Animal.

Le Téléchargement des fichiers d’action :

XR Animal lance un appel à traduction (anglais, néerlandais, allemand, italien, espagnol) pour l’arrêté ministériel et le post Facebook. Tu as les compétences et tu souhaites contribuer ? Envoie un e-mail à xranimal@protonmail.com

L’arrêté ministériel fictif  :

– version francophone format A3 – Belgique
– version francophone format A2 – Belgique


– version francophone format A3 – France
– version francophone format A2 – France


– version francophone format A3 – Suisse
– version francophone format A2 – Suisse

Le slogan (vous pouvez bien sûr changer de slogan ;-)) :

– version francophone

Le post Facebook :

– version francophone

 

Share This
X